Accueil > Câbles > Câbles de modulation Charlin Noir 1000 mk I et Bleu 1100 mk II
10 Juil

Câbles de modulation Charlin Noir 1000 mk I et Bleu 1100 mk II

Câble Charlin Bleu 1100 mk IIDécidément, vous allez me dire qu’il s’agit déjà du troisième article consacré aux électroniques Charlin. C’est vrai mais cette fois, il s’agit des câbles de modulation Charlin Noir 1000 mk I et Bleu 1100 mk II. Les câbles m’ont été prêtés par Olivier Robert, président de Roboli Design et que je remercie encore pour sa confiance. En effet, j’avais croisé Olivier pour la première fois au salon New Music de Bruxelles. Intrigué par la présence de mon appareil photo, Olivier se demandait si j’étais journaliste. Répondant par la négative, j’en avais alors profité pour lui parler de mon blog.

Bien plus tard, j’ai pourtant remarqué que certains revendeurs (belges par ailleurs) ne faisaient pas la différence entre un blogueur et un journaliste. C’est une remarque qui m’avait d’ailleurs été adressée après un salon bruxellois, d’ailleurs bien moins sympathique que celui de New Music. Disons que le monde d’Internet a parfois du mal à faire son chemin dans le milieu – certes très fermé – de la Haute Fidélité. Et pour peu que vous y ajoutiez les guerres de clochers entre Wallons et Flamands, ça en devient très vite ubuesque et l’on frôle, comme souvent, le comble du ridicule. Demandez-vous ensuite pourquoi les revendeurs se plaignent de ne pas vendre… Peu importe, la situation fut comique et futile mais fermons la parenthèse.

Les électroniques et les câbles Charlin au High End Munich

Toujours est-il que je revois Olivier Robert chaque année avec grand plaisir à Paris et à Bruxelles, sinon à Munich où j’ai eu un plaisir tout aussi grand à découvrir le High End 2017. Les électroniques Charlin y étaient présentes pour une démonstration particulièrement étonnante en termes de véracité musicale. Véritable tour de force, une paire de colonnes Triangle reposait sur des supports en bois de bout Charlin, ce qui, à mon sens, avait tendance à équilibrer la bande passante, sans la petite coquetterie que j’entends parfois dans l’aigu de certaines enceintes Triangle. Particulièrement bien pensé, l’écoute faisait à nouveau partie des démonstrations les plus équilibrées du salon ce qui n’est pas rien pour le High End de Munich !

Charlin BleuBien avant le High End 2017 de Munich, j’avais proposé à Olivier de tester ses câbles. Ce dernier m’a ensuite téléphoné pour m’annoncer que les câbles de modulation Charlin Noir 1000 mk I et Bleu 1100 mk II étaient en route ! J’ai également reçu le haut de gamme de la marque Charlin, les Ultimate St et Ultimate II à tester. Toujours est-il que cet article concerne les câbles de modulation Charlin Noir 1000 mk I, premier câble de la gamme du fabricant français, ainsi que le Bleu 1100 mk II, très justement récompensé d’un Diapason d’or reçu en 2014.

Question esthétique tout d’abord, le Charlin Noir ou le Bleu ne souffrent pas la critique bien au contraire. Réalisés à la main par Didier Delage à Bergerac et par Olivier Robert himself à Paris, vous aurez compris qu’il ne s’agit pas de Made in China mais bien d’une fabrication française de A à Z, avec la soudure Charlin élaborée par Olivier. Ici, nous sommes loin de certaines marques américaines indélicates qui font allègrement fabriquer la majorité de leurs câbles en Chine pour les faire passer ensuite pour du Made in USA… A l’opposé, les câbles de modulation Charlin présentent de belles gaines noires et bleues, parfaitement associées à des RCA finition carbone qui laissent paraître un câble de très bonne facture. Leur élégance et leur discrétion ne laissent pourtant rien présager de la qualité d’écoute qu’ils procurent, une fois les quelques heures de rodage indispensables à la libération totale du message musical.

Le Charlin Noir 1000 mk I associe des qualités et une musicalité rarement retrouvées à ce prix

Revenant de ma salle de sport, il se faisait assez tard après diner. J’étais pourtant impatient de brancher les câbles A. Charlin et bien sûr… j’ai d’abord branché le bleu à la place du noir. De brûle pourpoint, je dois bien dire que j’étais particulièrement étonné. J’ai rarement entendu un câble sonner aussi agréablement en étant tout juste branché. Après confirmation d’Olivier, il me fallait donc brancher le Charlin noir 1000 mk I en premier à la place du bleu. Aussitôt dit, aussitôt fait. Je branche le noir, je glisse un premier album dans mon lecteur. A nouveau, c’est une très belle surprise. Encore un peu timide, j’estimais que le Noir pouvait parfaitement s’associer avec des enceintes compactes, dites de « bibliothèque », car il laissait déjà passer beaucoup d’informations dans le bas médium et les basses fréquences, un domaine où l’Eera Tentation se sent particulièrement à l’aise. Malgré cette particularité, aucun déséquilibre ne venait réduire cette qualité, bien au contraire.

Avec de beaux timbres, l’équilibre affiché par le câble Charlin Noir se révélait difficilement critiquable. Avec une restitution douce, sans agressivité, le Noir fait état d’une très belle transparence, associé à une image stéréophonique très naturelle, chaque instrument étant particulièrement bien placé dans l’espace. Après quelques heures d’un rodage très facile, le Charlin Noir s’est révélé parfaitement musical, équilibré et neutre, réunissant des qualités que bon nombre de concurrents auront du mal à associer, surtout au prix où ce dernier est proposé !

Le Charlin Bleu 1100 mk II relève d’un naturel et d’une musicalité particulièrement enviables

Modulation Charlin Bleu 1100 mk IIJ’ai donc finalement remis le Noir 1000 mk I dans sa belle boite en bois signée Charlin avant de rebrancher le Bleu 1100 mk II avec beaucoup de soin. A la première écoute, l’aigu et le haut médium paraissent prédominants sur le reste du spectre sonore, les basses sont un peu en retrait. J’en avais d’ailleurs parlé à Olivier Robert au téléphone, le câble demande plusieurs heures de rodage avant de révéler toutes ses qualités et que les basses fréquences prennent de l’extension. J’ai donc laissé tourner mon lecteur plusieurs heures par jour. Deux jours plus tard, je me suis décidé à faire une écoute sérieuse. L’aigu montrait encore une petite coquetterie mais l’écoute était déjà plus équilibrée. Au bout de quelques albums, le Bleu 1100 mk II était bel et bien rodé.

Présentant la même signature sonore que le Noir, un peu entre la neutralité et la musicalité d’un JPS Labs tout en donnant le beau médium d’un Synergistic Research, je dois bien avouer que j’étais totalement surpris par les qualités de cette modulation. Le Bleu va naturellement plus loin en termes de détails et d’ouverture dans le médium et l’aigu que le Noir avec une extension très naturelle dans les basses fréquences, permettant à vos enceintes d’exprimer très facilement tout ce qu’elle peuvent libérer dans le bas du spectre. L’écoute donne effectivement cette idée que la musique coule sans forcer, avec une dynamique tout aussi naturelle et conforme au message que les musiciens ont voulu faire passer.

Après plusieurs albums, l’image stéréophonique s’étend parfaitement en largeur comme en profondeur avec une précision millimétrique tout en restant parfaitement naturelle. Sur certains albums (Stream of Passion Embrace the Storm et The Flame Within), la voix de Marcela Bovio est parfaitement rendue en fonction de la distance au micro, parfois très proche, parfois de manière plus lointaine, tout en conservant une intelligibilité parfaite; c’est vraiment remarquable. Au même instant, on prend plaisir à écouter les musiciens et les voix placées en arrière de la chanteuse, sans aucun manque de précision, l’intelligibilité – au risque de me répéter – reste parfaite, ce qui n’est pas toujours le cas avec bon nombre de câbles concurrents.

câble de modulation Charlin Bleu 1100 mk IILe Charlin Bleu 1100 mk II respire le naturel et je comprends mieux pourquoi il a reçu un Diapason d’Or en 2014, c’est totalement justifié. Sur de la musique classique, le placement des instruments dans la masse orchestrale se fait tout aussi précis. On apprécie d’autant mieux le phrasé des instruments placés en arrière du plan sonore et qui viennent enrichir l’écoute d’une si belle manière. A nouveau, je retrouve le plaisir d’écouter Jordi Savall. Décidément, le Bleu 1100 mk II me régale dans tous les styles. Avec Vanessa Carlton, les écarts de micro dynamique sont encore plus frappants, le naturel de l’écoute et la transparence rendue par la modulation sont exceptionnels et de très haut niveau.

Pour résumer l’écoute des Câbles de modulation Charlin Noir 1000 mk I et Bleu 1100 mk II, je dirais que c’est le naturel qui prédomine avec un respect profond de la musique et des musiciens qui l’interprètent. C’est finalement la meilleure chose, je pense, que l’on puisse dire dans ce cas. Les câbles de modulation Charlin ne cherchent pas à en faire trop mais ils laissent passer l’émotion de chaque enregistrement de la plus belle des manières. Il ne me reste plus qu’à me séparer, douloureusement, des câbles Charlin, pour vous faire part, dans quelques articles, de la série Ultimate, dont l’écoute devrait encore transcender le résultat du Bleu 1100 mk II. D’ici là, restez à l’écoute en vous abonnant à la newsletter du blog…

Eric Mallet

 

Une partie des albums joués pendant le test:

Stream of Passion The Flame withinStream of Passion Embrace the StormMoonspell Alpha NoirVanessa Carlton HarmoniumVanessa Carlton Be not nobodyMarin Marais Alcione Suites des airs à jouerLe concert spirituel au temps de Louis XV Jordi SavallOstinato Jordi Savall

Categories: Câbles
Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks

%d blogueurs aiment cette page :