Archive

Archives pour la catégorie ‘Reportages salons Haute Fidélité’
25 Oct

Festival Son & Image 2017, un salon qui me réserva quelques bonnes surprises…

Festival Son & Image 2017A vrai dire, le Festival Son & Image 2017 organisé par le SPAT m’intéresse assez peu car l’image ne m’intéresse absolument pas. Audiophile pur et dur, j’avais déjà visité le salon Son & Image en 2012 avec des regrets car le Home Cinéma n’est pas ma tasse de thé, au risque de me répéter. Un peu déçu, plus par le thème que par les exposants de qualité qui viennent présenter leurs systèmes haute fidélité, je n’avais pas dans l’idée de refaire ce Festival Son & Image de si tôt. Finalement, c’est Olivier Robert des électroniques Charlin qui m’a convaincu de venir y laisser une oreille. Olivier avait bien fait…

Il est vrai qu’après le High End de Munich, revenir sur Paris, c’est revenir à des dimensions beaucoup plus modestes. Cependant, la plupart des salons européens nous réservent bien souvent de belles surprises audiophiles, quelle que soit leur taille. Si j’ai toujours préféré le salon Haute Fidélité qui se tient chaque année au Mariott Rive Gauche, je n’ai pas été déçu de ma visite. Finalement, les amateurs de musique, plus que d’images, y trouvent aussi leur compte. J’en prends à témoin, les belles démonstrations auxquels j’ai eu l’occasion d’assister malgré les éternelles imperfections acoustiques des salles. En effet, elles sont souvent petites et inadaptées mais le Novotel permet toutefois de profiter de l’écoute de nombreuses chaines haute fidélité afin de se faire un début d’opinion sur les nouveautés du marché. Dans cette optique, le contrat est rempli. De toute façon, même à Munich, les conditions d’écoute sont loin d’être idéales mais là n’est pas la question.

Après deux heures de bus, le Festival Son & Image 2017 est en vue !

Electroniques Rega et enceintes Totem

Électroniques Rega et enceintes Totem

Après un voyage en bus très tranquille et sans bouchons sur le périph’ 🙂 Me voici dans le métro, armé de mon fidèle Canon et de son 17-35 f2.8 qui sera je l’espère, rapidement remplacé par un Sigma 18-35 f1.8. Arrivé à l’hôtel, j’avale rapidement une salade et rentre enfin sur le salon. Depuis l’entrée, je me décide à nouveau à prendre le petit couloir qui mène aux petites salles d’écoute du Son & Image. Pour tout dire, le schéma du Novotel et a fortiori du salon lui-même, me paraît assez alambiqué avec son petit couloir de pièces, sa grande allée labyrintesque et son sous-sol biscornu. C’est aussi pour cette raison que j’ai du mal à apprécier ce salon, pourtant de qualité. Au Mariott, les salles sont toujours mieux distribuées dans l’espace. C’est peut-être un détail mais un salon haute fidélité installé sur plusieurs étages nous permet d’organiser plus facilement notre visite.

Câbles Absolue Creations Son & Image 2017

Enceintes Mulidine et câbles Absolue Créations forment un ensemble cohérent sur le plan musical

Première écoute avec un petit système qui a première vue ne paye pas de mine mais dont le message musical s’avère très plaisant, agréable et équilibré. Électroniques Rega et enceintes colonnes Totem distillent une musique vivante et particulièrement agréable dans toute la pièce. Déjà très bon en numérique, l’écoute s’avère excellente en vinyle. Alors dans une pièce opposée, j’ai retraversé le couloir pour écouter ce système haute fidélité une seconde fois. Toujours est-il que cette pièce opposée abritait un système relié avec des câbles Absolue Créations, ce qui n’est plus une découverte aujourd’hui.

Déjà écoutés l’année dernière au salon haute fidélité du Mariott, j’avais eu l’occasion de discuter avec le créateur de cette belle marque française de câbles haute fidélité. Dans la salle du Novotel, un système plus modeste que l’année dernière au Mariott alimentait une paire de Mulidine, des enceintes françaises que l’on ne présente plus. Toujours aussi discrète que musicalement abouties, je ne les avais pas reconnu de prime abord. Naturellement, je n’ai pas retrouvé l’excellence musicale de l’année dernière mais le côté très charnel et rempli d’humanité des Mulidine s’apprécie là aussi sans efforts.

Ce Festival Son & Image s’avère plutôt riche en découvertes musicales de qualité

Hegel Son & Image 2017

Électroniques Hegel et enceintes Abscisse Jubile JMR

Après l’écoute d’un système haute fidélité Hegel qui s’avère assez neutre, droit et plutôt fédérateur, je me suis un peu attardé dans une petite pièce qui proposait l’écoute d’une paire de Wilson Audio, simplement alimentés par un amplificateur intégré avec un câblage Viard Audio, une marque de câbles qui m’avait bien plu l’année dernière également.

Difficile de dire si les câbles ou l’amplificateur lui-même pouvait donner un tel résultat sonore mais l’écoute m’a un peu surpris dans le sens où les WIlson Audio chantaient de très belle manière, de façon légèrement moins rigide que lors de mes écoutes précédentes à Bruxelles et à Paris. J’ai souvent trouvé que les Wilson Audio allaient parfois un peu trop loin en termes de « neutralité », au point que l’écoute me semblait pourtant un peu  « sèche ».

Sonoro Meisterstück Son & Image 2017

Meisterstück de la marque allemande Sonoro

Petite salle de présentation plus que d’écoute, d’élégants appareils de tailles différentes fonctionnant en classe D ressemblaient fort à nos postes de radio des années 70 et 80. Proposés selon différents prix, formats et fonctions, le Meisterstück de Sonoro associe un lecteur de CD, un streamer et un récepteur de radios numériques rassemblés en un seul appareil, d’ailleurs très réussi sur le plan sonore et esthétique. Imaginez-vous retrouver votre ancien « poste » multi-fonctions à CD et cassettes avec la technologie moderne d’aujourd’hui, les allemands de Sonoro vous le propose désormais.

Dans la pièce juste à côté, une « start-up » française du nom de oWi proposait un peu le même genre d’appareil nomade, plutôt efficace mais vraiment petit. Un amplificateur en classe AB vient alimenter un petit haut parleur de 8 cm seulement. L’effet stéréophonique est assez impressionnant mais la bande passante n’est pas forcément la plus large non plus, c’est compréhensible. Les concepteurs prévoient des extensions, nous en saurons bientôt plus dans un proche avenir sur ce nouveau concept nomade.

Les enceintes Athom et électroniques Atoll s’associent pour fédérer un grand nombre d’audiophiles

Athom Son & Image 2017

Enceintes Athom, électroniques Atoll

Autre contexte musical, plus généraliste cette fois, c’est une nouvelle démonstration des enceintes Athom et des électroniques Atoll qui m’attendait mais comme à chaque fois, je n’y suis pas resté très longtemps. Le couple Atoll et Athom est intéressant. C’est vif, rapide, détaillé et fait certainement consensus chez une majorité d’audiophiles mais l’écoute manque cruellement de finesse.

Disons que pour un petit système audiophile, Athom et Atoll conviendront certainement mais si vous êtes à la recherche d’une écoute plus travaillée, plus fouillée, avec un médium riche, de la matière sur les instruments et les voix avec une image stéréo en trois dimensions, des timbres justes et beaucoup d’émotions, d’autres paires d’enceintes peut-être plus haut de gamme vous donneront plus de satisfaction.

Naturellement, le budget à consacrer à ce genre de chaines haute fidélité risque d’être tout autre mais pour le prix et dans leur gamme, Athom contentera un grand nombre d’audiophiles ou d’amateurs de Home Cinéma; inutile de leur en demander plus pour autant.

Helixir Audio m’a laissé une forte impression à l’écoute

Helixir Audio Fextival Son & Image 2017

Électroniques Helixir,Audio, lecteur Helios Stargate !

Plus haut de gamme justement, me voilà très intrigué par la très belle musique libérée par des électroniques que je ne connaissais pas encore. Enfin, plutôt si puisqu’Helixir Audio avait déjà fait la démonstration de son savoir faire au salon haute fidélité du Mariott en 2012 (rappelez-vous de leur moquette psychédélique !) avec des enceintes de Pierre Étienne Léon et le succès qu’on lui connait. A l’époque, Helixir Audio avait déjà séduit bien des oreilles !

Cette année de Festival Son et Image, l’écoute des électroniques Helixir Audio aboutissait sur des enceintes françaises Waterfall Audio, enceintes en verre qui ne cessent de m’étonner. Ajoutons que le mariage entre Helixir Audio et les enceintes Waterfall s’avère tout à fait réussi. De prime abord, l’écoute se fait chaleureuse, vivante, pleine d’émotions et particulièrement large sur le plan stéréophonique, en largeur comme en profondeur. J’espère que Christian Catauro me pardonnera si j’ai un moment osé la comparaison de ses électroniques avec Naïm mais en 100 fois plus abouti selon mes oreilles…

Enceintes Waterfall Festival Son & Image 2017

Enceintes Waterfall et Helixir Audio 🙂

Si je préfère les écoutes plus rigoureuses, je dois bien dire qu’Helixir m’a fortement impressionné. Électroniques résolument faites pour les passionnés, Christian Catauro, directeur et concepteur d’Helixir Audio est lui aussi passionné par la musique et cela s’entend. Une fois lancé sur le sujet, impossible de l’arrêter. Christian est quelqu’un d’entier qui par ses convictions rend vraiment service à notre petit monde de la haute fidélité et à la musique; du moins, ce sont mes impressions.

Platine vinyle PTP Audio SOLID 9 avec bras Thomas Schick 9″ et cellule MC La103.3, le lecteur de CD n’en était pas moins que l’Helios Stargate avec convertisseur HRDDAC d’Helixir Audio. Les deux formats, numériques et analogiques étaient donc mis à l’honneur avec un égal succès. Également concepteur du Stargate, Christian Catauro nous a rappelé les principes qui se tiennent derrière le système Gyropoint qui anime le Stargate Hélios qui, après tant d’années, continue à nous mettre une sacrée baffe en termes de musicalité pure !

Helixir Audio Son & Image 2017

L’Hélios Stargate fait toujours partie des meilleurs drives du marché…

Je me suis donc finalement attardé plus que de raison – à cause sans doute de la passion qui nous anime – à l’écoute des Helixir Audio et à discuter avec Christian Catauro – avec un immense plaisir. Ajoutons que la maitrise technologique qui se cache derrière ces électroniques hors du commun est tout aussi bien expliquée par de belles affiches qui soulignent les points saillants de chaque électronique. Tout ceci relève finalement de la belle ouvrage, avec des électroniques particulièrement abouties sur le plan technologique, au service de la musique. In fine, le contrat est rempli…

A peine remis des mes émotions musicales, je rejoins enfin Olivier Robert avec plaisir et je lui rends ses câbles de modulation Ultimate. Je les avais d’ailleurs gardé un bon moment et je dois bien dire que j’ai profité de moments d’écoute exceptionnels grâce à son travail d’orfèvre de la haute fidélité.

Enceintes Magico et électroniques Soulution présentées par Présence Audio Conseil pour un autre style d’écoute

Magico M3 Festival Son & Image 2017

Électroniques Soulution, enceintes Magico S3 mk II, conditionneur secteur Esotek

Autre écoute de haut niveau sur le plan musical, j’ai particulièrement apprécié le système présenté par le distributeur Sound And Colors avec une démonstration orchestrée par la boutique parisienne Présence Audio Conseil. Ce système haute fidélité était basé sur des électroniques Soulution série 5 avec amplificateur stéréo 511, préamplificateur 520, lecteur de CD et DAC 541 alimentant une très belle paire de Magico S3 mkII. Notons la présence en source d’une platine vinyle Spiral Groove SG 1.1, bras Centroid Tone Arm et cellule Atlas. Un conditionneur secteur Isotek Mosaic venait alimenter l’ensemble de la chaine, elle-même posée sur un meuble Solidsteel.

Écoute à l’antithèse complète des électroniques Helixir Audio de Christian Catauro sur Waterfall Niagara, j’ai rarement eu l’occasion d’apprécier une démonstration musicale aussi naturellement timbrée, avec une image stéréophonique aussi réaliste et juste ce qu’il faut de matière sonore. Placement des musiciens au millimètre avec une présence musicale hors du commun, les Magico S3 mkII m’ont plongé au cœur de chaque enregistrement. Un seul regret toutefois concerne peut-être le choix des câbles; il s’agissait de Crystal cable. Je leur reprocherais d’apporter une légère matité sur les timbres avec une petite retenue à l’écoute. Cela reste cependant une question d’appréciation personnelle, si j’avais les moyens de m’offrir un tel système, j’opterais plus sûrement pour des JPS Labs Aluminata ou des Charlin Ultimate. D’après moi, il s’agissait de l’une des meilleures écoutes du salon en termes de naturel, même si j’en ai raté quelque-unes.

Rotel et B&W en écoute ainsi qu’une pièce entière consacrée à l’écoute des casques

J’ai également retenu l’écoute très intéressant des électroniques Rotel sur enceintes B&W reliés à de très bons câbles Esprit. C’est rare mais c’est bien la première fois que je dis beaucoup de bien de B&W, ces enceintes n’étant pas trop ma tasse de thé. Toujours est-il qu’il s’agissait d’un très beau salon. Mention spéciale pour la seconde version du DAC Hugo de chez Chord, avec un message musical qui a perdu de la surdéfinition de la première version même si on peut apprécier ce genre d’écoute. Leur nouveau convertisseur est absolument remarquable en termes de musicalité.

Une pièce entière était également consacrée à l’écoute des casques de toutes dimensions. Je ne vous cache pas que j’ai un faible pour notre fabricant français Earsonics dont la qualité des intra est toujours aussi irréprochable avec un rapport qualité/prix à mon sens justifié, contrairement à certains qui en profitent un peu mais qui ne vous donneront pas forcément mieux à l’écoute. Pour ma part, j’aurais voulu bénéficier de plus de temps pour découvrir l’ensemble des chaines haute fidélité présentées au Festival Son & Image 2017 mais je ne manquerai pas d’y revenir l’année prochaine avec beaucoup de plaisir.

A lire également, l’article de Voir et Émouvoir sur le salon Festival Image et Son 2017

Eric Mallet

02 Août

High End Munich 2017, synthèse et belles écoutes du plus grand salon européen de la haute fidélité

High End Munich 2017Se dire que l’on pourra assister à toutes les écoutes proposées au High End de Munich relève du défi, sinon de l’impossible. Au rez de chaussée, certaines marques proposent à la fois un stand statique et une pièce d’écoute qui, à vrai dire, n’est sans doute pas optimale en termes de conditions d’écoutes mais qui donne déjà une idée globale très intéressante du potentiel de chaque chaine haute fidélité présentée.

A l’étage, les salles sont généralement beaucoup plus grandes, ce qui ajoute encore au nombre d’écoutes réalisables, et dans de meilleures conditions. Cependant, le nombre de systèmes proposés à l’écoute est tellement grand que les 3 jours du salon haute fidélité s’avèrent un peu juste en termes de temps. Dans ces conditions, il est quasiment impossible d’écouter chaque système de manière sérieuse, le nombre d’exposants nous impose, malheureusement, d’écouter plus ou moins chaque chaîne en « coup en vent ». Toujours est-il que je n’étais pas à Munich pour bouder mon plaisir mais bien pour profiter intensément du High End Munich 2017. J’ai donc eu l’occasion de faire quelques écoutes plus ou moins sérieuses ou disons plutôt que certaines chaines haute fidélité m’ont plus interpellées que d’autres.

Le High End Munich 2017 se veut presque exhaustif et réjouissant pour les passionnés de haute fidélité

Roksan Monitor Audio High End 2017 MunichToujours est-il que les écoutes réalisées durant le salon valent ce qu’elles valent, c’est à dire qu’elles permettent bien souvent de découvrir de nombreux systèmes composées de marques que l’on ne pourrait pas découvrir ailleurs. Ensuite, ces écoutes permettent de se faire une idée générale de chaque système haute fidélité présenté et parfois, d’avoir de très bonnes surprises. Disons que la grande majorité des exposants prennent soin d’optimiser les pièces d’écoutes avec les moyens qu’ils ont, ce qui est très appréciable.

Les marques françaises étaient également bien présentes pour ce High End Munich 2017 avec notamment le retour d’YBA et la présence de Yves Bernard André en personne avec qui j’ai eu l’occasion de discuter de manière très enrichissante. Son optique sur le lecteur CD m’a persuadé qu’une fois encore, le lecteur de compact disc faisait partie des meilleurs supports de musique enregistrée que l’on a pu inventer à ce jour. Quelques précisions techniques sur la conversion numérique analogique en tension m’ont permis de mieux comprendre ce principe souvent mal compris par les audiophiles ou les non-spécialistes. La qualité d’écoute du lecteur CD et du système YBA présenté au High End de Munich m’ont laissé le très bon souvenir d’une sonorité claire, équilibrée et harmonieuse.

Advance Acoustic, YBA, Charlin et d’autres marques françaises se placent très bien en termes de musicalité, d’émotion et de plaisir d’écoute…

Advance Accoustic Munich 2017J’ai également eu une très bonne surprise avec la marque française Advance Acoustic qui nous a présenté un système équilibré et naturel à l’écoute. Cette marque bien connue du public français pour son savoir-faire en termes d’amplification hifi de qualité nous a en outre présenté une belle paire d’enceintes colonne Advance Paris X-L500.

Alimentés par leurs électroniques de la gamme Smartline avec préamplificateur Advance Paris et blocs monophoniques Mono Advance Paris, j’ai été agréablement surpris par l’homogénéité de l’écoute, une sonorité neutre et ouverte, sans que l’on puisse véritablement critiquer la musicalité du système en des termes audiophiles trop réducteurs. Ici, il n’était pas question de dynamique, d’écoute typée dans un sens ou dans l’autre, de basses trop lourdes ou à l’opposé d’aigu trop présent mais plutôt d’un bel équilibre qui nous fait profiter de la musique sans que l’on se pose de questions à l’infini.

Nouveau sans faute pour les électroniques Charlin sur enceintes Triangle au High End Munich 2017

Charlin High End MunichQuant à parler de naturel justement, Olivier Robert et Didier Delage des électroniques Charlin avaient fait le déplacement au salon de Munich pour ce nouveau High End en nous présentant un système Charlin simple mais particulièrement bien conçu, avec une source vinyle de qualité et une source dématérialisée reposant sur un lecteur de fichiers numériques on ne peut plus banal.

Avec les électroniques Charlin, la source et l’amplification aboutissaient sur des enceintes colonne Triangle, reposant elle-mêmes sur des socles en bois de bout également signés Charlin. L’équilibre, le naturel et la sensation de présence et de matière sonore équitablement répartie étaient tout simplement exceptionnels, sans présenter de signature sonore particulière; une qualité assez rare pour être soulignée. Décidément, j’ai à chaque fois été très surpris par cette marque française et parisienne qui me régale à chaque écoute, de Paris à Munich, en passant par Bruxelles et Bergerac. Avec les enceintes colonnes Triangle, nous pouvions donc profiter d’un ensemble haute fidélité 100% français particulièrement musical, preuve en est que notre savoir-faire en matière d’électroniques haut de gamme est bien d’actualité !

Certains systèmes haute fidélité insistaient sur le volume et l’espace stéréophonique

Muraudio High End Munich 2017Certaines présentations s’avéraient assez remarquables dans le sens où elles avaient tendance à repousser les murs en donnant un volume d’écoute stéréophonique particulièrement étonnant, c’était notamment le cas des enceintes Muraudio, accompagnées d’un système Simaudio complet. Visiblement, la conception de leurs enceintes acoustiques avait pour objet de reproduire un volume d’écoute réel, un critère sur lequel il est toujours bon d’insister, notamment à l’écoute d’un orchestre symphonique ou d’un live en plein air par exemple.

Reste à savoir si ce genre d’écoute peut être envisagée au quotidien et surtout, si l’écoute de musiques plus intimistes est également reproduite avec la même acuité ? Toujours est-il que le résultat est assez bluffant. On en viendra sans doute à penser que même si nous vivons avec la stéréophonie depuis l’invention d’André Charlin, d’autres manières de penser l’espace musical pourraient être envisagées. Cela a déjà été le cas plusieurs fois, notamment en France avec les enceintes Leedh de Gilles Milot par exemple.

Un système haute fidélité particulièrement musical made in South Africa !

High Fidelity from South Africa at the High End Munich 2017J’ai également eu le plaisir et l’étonnement d’écouter un système venu d’Afrique du Sud, simplement placé sur le stand statique du revendeur, entre des panneaux. Une amplification à lampes et un lecteur de CD alimentaient deux très belles enceintes colonnes. A nouveau, l’équilibre sonore s’avérait remarquable, avec une belle texture, des timbres élégants et doux pour donner une écoute qui sonnait juste et distillait une musicalité exemplaire.

Encore un système qui faisait de la belle musique sans que l’on se pose vraiment de questions audiophiles complexes à son sujet. A vrai dire, au plus le temps passe et au plus j’ai l’impression que l’on s’interroge vraiment sur des critères audiophiles à partir du moment où le système haute fidélité échoue réellement à faire de la musique mais plutôt à proposer une écoute trop typée ou catastrophique lorsque c’est carrément bouché. Malheureusement, ce genre d’écoutes s’entend encore parfois en salons soit-disant de haute fidélité plus souvent qu’on ne le croit. Les responsables s’empressent ensuite de se trouver de belles excuses, d’accuser autant les anges que le diable sauf peut-être, de remettre sérieusement leurs compétences en questions.

High End Munich 2017Et même si le High End Munich 2017 s’est illustré par de très belles écoutes audiophiles ou tout simplement pour le plaisir d’écouter de la musique enregistrée et parfaitement reproduite sur le plan musical, je dois bien ajouter que j’ai parfois été déçu, non pas par les écoutes proposées mais plutôt par l’absence d’écoutes elle-mêmes. C’était notamment le cas pour le nouveau haut de gamme Marantz présenté en statique mais qu’il m’aurait plu d’écouter tranquillement mais avec discernement. Comment est-il possible qu’une marque de renommée mondiale comme Marantz (après vous aimez ou pas, ce n’est pas la question) ne prenne pas la peine de présenter un système dans un salon tel que le High End de Munich ? Franchement, c’était une petite déception, mais je m’en suis souvenu.

Dans l’ensemble, le déplacement valait largement le plaisir que j’ai eu à découvrir ce High End Munich 2017. Le nombre d’installations haute fidélité est impressionnant et je n’avais qu’un seul regret, celui de ne pas avoir eu le temps de découvrir chaque système de manière plus approfondie. Toujours est-il que les spécialistes français de la haute fidélité n’ont rien à envier aux autres fabricants des cinq continents. Quoi qu’il en soit, je ne peux que conseiller aux passionnés de se rendre à Munich pour y découvrir des marques, petites et grandes, en provenance des horizons audiophiles les plus variés…

Eric Mallet

18 Juin

Week-end d’écoutes audiophiles à la Maison Charlin de Bergerac les 24 et 25 juin 2017

Bonjour,

Boutique CharlinJ’ai le plaisir de vous annoncer que la boutique Charlin de Bergerac près de Bordeaux organise les 24 et 25 juin 2017, un week-end d’écoutes audiophiles où vous êtes tous cordialement invités !

En partenariat avec les vins du Domaine de la Combe présentés par Sylvie Claude et Thierry Sergenton, Didier Delage et Olivier Robert vous invitent chaleureusement à la boutique Charlin de Bergerac, 41, route de la Brunetière pour y passer un moment unique de plaisir musical !

Amateurs de musique et de bon vins, la Maison Charlin vous proposera l’écoute de son système Haute Fidélité composé du préamplificateur Charlin Phono Mini S mkII, des amplificateurs Mini S mkI, Enceintes Kef Reference 3 et câbles Ultimate 9000.

boutique CharlinSi vous aimez la musique et la Haute Fidélité, si vous êtes de Bordeaux ou de Bergerac, venez passer un bon moment de passion musicale dans un auditorium dédié à toutes les musiques… Je serais sur place personnellement pour assister au week-end de présentation des électroniques Charlin.

Durant ce week-end exceptionnel, le système en écoute sera composé des électroniques A. Charlin avec le Préamplificateur Phono Mini S MkII, des amplificateurs Mini S MkI avec le conditionneur secteur Power 5 mk I, du câble Phono Mk II Bleu, des câbles Haut Parleur Ultimate 9000, câbles PCO Ultimate 1-5500+, des câbles XLR symétriques Bleu 2100, de la platine vinyle TransRotor Zet 1, ainsi qu’une source CD et dématérialisée aboutissant sur des enceintes Kef Référence 3.

Un week-end exceptionnel de musique vous attend à Bergerac les 24 et 25 juin 2017

Jazz, musique classique, musique baroque, blues, rock, variétés… Un large panel de musiques vous sera proposé tout au long de ce week-end très audiophile ! N’hésitez pas à venir nous rendre visite avec vos propres albums…

Les électroniques et câbles de la Maison Charlin, en partenariat avec les vins du Domaine de la Combe, vous feront découvrir ce que la haute fidélité française à de mieux à vous offrir, au cœur du terroir bordelais…

Avec grand plaisir, la boutique Charlin de Bergerac, Didier Delage et Olivier Robert vous accueillent les 24 et 25 Juin 2017 !

Eric Mallet

 

15 Juin

High End Munich 2017, le meilleur salon européen de la haute fidélité

High End MunichNe sachant pas vraiment si j’allais me rendre sur place car le site du High End n’est pas très explicite ni riche en images, je me suis finalement décidé à tenter l’aventure du High End Munich 2017, sachant que je pouvais très difficilement en revenir déçu. Cela dit, le salon compte quand même 538 exposants venus de 44 pays, ce qui en fait le plus grand salon d’exposition de la haute fidélité d’exception en Europe. J’avais pourtant l’habitude de faire les salons de Paris et de Bruxelles de la Hifi depuis plus d’une dizaine d’années mais je ne m’attendais pas à changer d’Univers à ce point. L’exposition de l’audio haut de gamme à Munich, c’est vraiment une toute autre dimension !

Salon High End Munich 2017Décidément, tout est toujours plus grand en Allemagne et je ne m’en plaindrais pas. Habitué, sur le plan professionnel, à me rendre aux salons des sports de force et de la nutrition sportive, la comparaison est tout aussi saisissante que pour la haute fidélité. A Paris, le Bodysport machin annuel est une nullité typiquement représentative du monde des sports français. A l’opposé, le FIBO de Cologne profite amplement du plus grand centre d’exposition d’Allemagne où la sensation d’espace surmultiplié y est permanente. A décharge, précisons que le salon parisien de la haute fidélité est d’une réelle qualité musicale et technologique alors que les dimensions de l’exposition haute fidélité explosent à Munich.  Voilà pour cette comparaison spatiale entre deux mondes qui n’ont, a priori, aucun points communs mais qui sont mes passions depuis plus de 25 ans.

En route vers le High End Munich 2017…

High End Munich 2017Et donc, après 12 heures de bus en partant de Lille (par Paris, Reims, Strasbourg et Stuttgart…), me voici arrivé à Munich en début de matinée. L’atmosphère y était très pesante car la chaleur ne nous aura pas quitté de toute la durée du High End. Journée de repos, je m’installe tranquillement à l’hôtel pour profiter de la journée à découvrir la ville tant que je tiens encore debout. Munich sera certainement une des plus belles villes que j’ai pu visiter en Allemagne. Je reprends un peu du sommeil qui me manque et ouvre l’ordinateur. Sur l’écran apparait un mail d’Olivier Robert pour Charlin, celui-ci était déjà installé depuis la veille. Il m’invite à le rejoindre mais la fatigue ayant fait son effet, il ne m’était plus possible de le retrouver. Je lui ai donc donné rendez-vous le lendemain au salon.  La nuit n’aura pas été reposante car faute de persiennes, le soleil est entré à 5 heures du matin dans la chambre sans me laisser de répits.

High End Munich 2017Départ de l’hôtel vers 10 h 30, mon sac et mon appareil photos étaient prêts pour arpenter le salon. L’hôtel étant loin du centre, j’ai dû traverser la très longue avenue qui rejoins la rue piétonne et la ligne 6 du métro, ligne qui se dirige vers le nord et le MOC, un gigantesque bâtiment qui accueille tous les ans le plus grand salon de la haute fidélité haut de gamme et d’exception qu’est le High End Munich 2017. Le couloir central donne accès à un ensemble de halls où se répartissent des marques du monde entier et des 5 continents. On y retrouve autant les marques grand public que les marques les plus confidentielles et élitistes mais toutes ont en commun de proposer des appareils et électroniques qui retranscrivent au mieux la musique que nous aimons tant.

La tendance High End Munich 2017 est au vinyle…

High End Munich 2017Senheiser, Hegel, Pro-Ject Audio, Avant Garde, Mark Levinson, PMC, Simaudio, marques d’électroniques japonaises, les exposants ne sont pas disposés par thèmes (casques, enceintes, électroniques…) mais chacun y trouve sa place et son public. Un salon exclusif comme ce High End Munich 2017 sera l’occasion pour les visiteurs de découvrir que l’offre des exposants est réellement exhaustive. Électroniques, enceintes, accessoires en tous genres, supports anti-vibratoires, câbles de modulation, câbles numériques et d’enceintes ainsi que d’autres accessoires ou appareils plus ésotériques, voir à modulation quantique (!), impossible de ne pas y trouver son bonheur.

Il ne faudra pas non plus être voyant translucide pour se rendre compte que les platines vinyles sont très tendances. Chacun y va de sa platine, de la plus classique à la plus sophistiquée. Les bras de platines sont également exposés à part. On y découvre avec étonnement que chacune d’entre elles fait preuve de la maîtrise technologique la plus aboutie pour recueillir avec le plus de précision possible ce que les cellules iront transmettre au préampli avec le plus d’efficacité possible. On y découvre également des revendeurs spécialisés dans la cellule analogique et à tous les prix, depuis la plus simple à la plus évoluée. Décidément, ce High End Munich 2017 dépassait déjà toutes mes attentes alors que je n’y étais que depuis une demi-heure à peine. A vrai dire, l’excitation y est à son comble pour un passionné pur et dur de « hifi  » comme on le dit parfois. Pris de passion pour l’audio et la haute fidélité depuis plus de 20 ans, je me suis retrouvé au High End de Munich comme un enfant dans un magasin de jouet.

Une rencontre imprévue avec des professionnels français passionnés, ceux de Vermeer Audio

High End Munich 2017Après une heure de découverte, je me suis finalement posé sur un banc et j’entendais qu’on y parlait français. J’ai sorti ma salade mais je n’ai pu m’empêcher de poser une question au deux personnes qui s’y tenait également. L’une d’entre elles n’était autre que Georges Noblet, autrement dit, le créateur d’Audio Aero et de Vermeer audio en personne (!) Difficile pour un audiophile ne pas être flatté par une telle rencontre. Nous nous sommes donc retrouvé entre passionnés et la conversation s’animait. Nous discutions au point que je n’arrivais plus à avaler la moindre tomate 🙂

High End Munich 2017Arrive ensuite Olivier Robert des électroniques Charlin, accompagné d’un ami venu de Roumanie. Nous échangeons quelques mots et un café, Olivier devant rapidement retrouver son stand. De mon côté, je repartais découvrir le salon. Le High End de Munich compte quand même plus de 300 exposants et je craignais de ne pas avoir assez de mes deux jours pour tout voir. Pour ceux qui n’étaient pas présents au High End Munich 2017 ou qui n’ont encore jamais fait le salon, il faut savoir qu’au rez-de chaussée, les exposants disposent soit d’un espace de présentation pour leurs matériel, soit d’une salle d’écoute pour leurs systèmes audio. Cependant, avec un nombre d’exposants déjà élevé, il était assez difficile d’écouter chaque système avec sérieux. Décidément, j’aurais dû prévoir 3 jours pour profiter à 100% de cet excellent High End Munich 2017 !

Des petites salles d’écoute sont mise à la disposition des exposants

High End Munich 2017 les marques de casquesA vrai dire, les petites salles sont assez bien conçues même si elles sont relativement petites. Elles peuvent accueillir 6 à 10 personnes en même temps par écoute. La plupart des exposants travaillent généralement l’acoustique de leur salle en y mettant des absorbants et des réfracteurs. C’est assez ludique car on ne sait jamais vraiment sur quel genre de système haute fidélité on risque de tomber, ne pouvant connaitre chaque exposant à l’opposé de Paris ou de Bruxelles où je connais toutes les marques d’électroniques ou d’enceintes. Parfois, certains espaces ouverts sont aménagés pour y placer une chaine et proposer une écoute dans de bonnes conditions. J’ai d’ailleurs eu une très belle surprise en y écoutant un système très élaboré provenant d’Afrique du Sud. D’un autre côté et dans un autre domaine, j’ai travaillé pour Benfatto Nutrition qui est également installé en Afrique du Sud même si Francis Benfatto est français; c’est curieux mais le monde est vraiment petit. Il faut aussi savoir se rendre compte que la vie nous fait parfois des clins d’œil assez comiques !

Un Hör Bar vous permet de comparer plusieurs casques de différents budgets

Hör Bar High End Munich 2017A noter également la présence d’un Hör Bar, autrement dit le « bar d’écoute » réservé à un grand nombre de casques parmi les plus représentatifs du marché. A vrai dire, c’était l’occasion rêvé de comparer tranquillement plusieurs types de casques proposés à des niveaux de prix différents. La comparaison est d’autant plus simple que la liste de titres est identiques pour tous les casques. De là, on comprend plus facilement pourquoi il existe autant de différences de prix entre les casques. Un bon casque à 350€ se retrouve largement dépassé par un casque deux ou quatre fois plus cher. Même s’il n’y avait pas de mauvais casques présentés, en comparaison directe, les différences sonores deviennent très explicites, fort heureusement d’ailleurs.

High End Munich 2017 CharlinAprès une première découverte du seul rez-de-chaussée, j’ai rejoins Olivier Robert pour découvrir son installation munichoise. Didier Delage de la boutique Charlin de Bergerac avait également fait le voyage. Même si je connaissais bien les électroniques Charlin pour les avoir écoutés plusieurs fois à Bruxelles, je dois bien reconnaitre que nous étions à nouveau devant un véritable tour de force. Sans vouloir caricaturer les enceintes Triangle car elles ont leurs qualités et j’ai moi-même commencé avec des Triangle Titus, je craignais que des enceintes colonne dans une petite pièce ne libèrent une musique un peu trop nerveuse et portée sur l’aigu. A l’écoute, il n’en était rien. Les supports en bois de bout d’Olivier faisaient, à l’écoute, parfaitement leur office. Après une journée décidément passionnante, je prenais congé et me rendais tranquillement en ville pour y manger un morceau.

Le lendemain, retour sur le salon. Arrivé un peu plus tôt, je continuais d’y découvrir quelques superbes installations en y faisant quelques écoutes avec le regret de ne pouvoir m’y attarder autant que je le pouvais. Je pensais pourtant avoir découvert une grande partie du salon au rez de chaussée mais ma surprise fut grande lorsque je m’apercevais que le premier étage présentait une surface tout à fait comparable à celle du rez de chaussée. Décidément, ce High End Munich 2017 me réservait bien des surprises !

Le premier étage du salon offre des salles d’écoute plus spacieuses aux exposants ou aux expositions statiques d’électroniques et d’enceintes

High End Munich 2017Le premier étage est composé d’une grande pièce centrale totalement découverte où certaines marques y ont réservé une petite surface de bureau. Sur la gauche en entrant, plusieurs salles de dimensions déjà plus sérieuses occupaient l’espace en offrant des pièces d’écoute de qualité aux exposants. Une de ces salles proposait une animation de percussions et batterie avec un batteur qui jouait à heure fixe. Cependant, ce genre d’amusement ne m’intéresse absolument pas, étant moi-même musicien depuis plus de 20 ans. A côté de la batterie se tenait cependant une exposition statique d’enceintes Avant Garde peintes dans un bleu de toute beauté. Cela m’intéressait déjà un peu plus.

A l’étage, j’y ai retrouvé de nombreuses marques bien connues d’électroniques ou d’enceintes. Je me ferais d’ailleurs un plaisir de revenir sur ces derniers au cours d’un prochain article présentant le bilan de ce High End Munich 2017 avec les écoutes remarquables, du moins avec le peu de temps dont j’ai pu disposer. Certaines marques françaises comme Advance Acoustic, ou d’ailleurs comme Grado, les enceintes TAD, PMC, Tidal et d’autres marques plus confidentielles de la haute fidélité faisaient preuve de beaucoup de naturel à l’écoute. Des marques comme Marantz présentait leur série 10, électroniques haut de gamme du constructeur japonais mais malheureusement en présentation statique.

Simaudio, PMC, Tidal, Hegel ou Marantz présentaient leurs meilleures enceintes et électroniques

Des marques bien connues comme Simaudio avec leurs électroniques Moon nous ont vraiment régalés. La salle était plus grande qu’à Bruxelles avec une image stéréophonique plus large même si l’écoute rendue dans la petite pièce du salon bruxellois de New Music nous avait déjà fait le plaisir d’une démonstration remarquable. C’est aussi grâce à New Music que j’avais redécouvert les électroniques Charlin d’Olivier Robert après avoir apprécié ses amplificateurs à Paris. Très bon moment d’émotion musical également avec un système haute fidélité serbe basé sur une amplification à lampes particulièrement bien équilibrée et qui laissait passer l’émotion. J’ai également eu le plaisir d’apprécier l’écoute d’enceintes à pavillons dont la conception était assez proche d’Avant Garde, sans parler des gigantesques enceintes dont la dimension est telle que l’on se demande comment elles ont pu être transportés au salon.

Concluons en affirmant que ce High End Munich 2017 valait totalement le déplacement. Je comprends très bien que l’on puisse se déplacer du monde entier pour assister à une telle exposition de la haute fidélité. Quant à moi, je regrette vraiment de n’avoir pas pu prendre une journée supplémentaire car l’éventail et l’exhaustivité des électroniques et enceintes présentées valent vraiment que l’on s’y presse durant trois jours. A partir de là, je vous donne rendez-vous l’année prochaine avec grand plaisir pour un nouvel High End.

Eric Mallet

Note: Je vous invite à vous rendre sur mon groupe Facebook « Passion Haute Fidélité« . Il vous suffit de vous y inscrire et d’y participer afin de partager de manière conviviale sur notre sujet.

High End Munich 2017

High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017Platines vinyl High End Munich 2017High End Munich 2017Bras de platine High End 2017 MunichCasques Beyer High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017High End Munich 2017

08 Mar

Naim Uniti, l’unité du numérique au service de la musique

Naim UnitiComme vous le savez, Naim Audio fait partie des rares légendes de la haute fidélité, du moins celles qui perdurent et semblent toujours se bonifier avec le temps. Naim Audio est aussi une des rares marques de notre petit monde d’audiophiles à être toujours cité lorsque l’on parle du respect de la musique reproduite et donc, de la haute fidélité au sens littéral du terme. Pour ma part, j’ai toujours apprécié cette marque typiquement anglaise car Naim sait affirmer sa personnalité. Certains aiment Naim pour la signature sonore qui lui est propre, d’autres n’aiment pas et se tournent vers d’autres cieux. Enfin, il y a les gens comme moi qui apprécient l’univers Naïm mais qui n’ont jamais été client de la marque. Et à vrai dire, si certains audiophiles apprécient peu l’esthétique sonore de la marque, nous pouvons difficilement rester indifférent à ce que nos oreilles écoutent car la qualité musicale signée Naim Audio est largement démontrée, c’est sans doute là l’essentiel…

Proposer les meilleurs aspects du numérique sous la forme d’un seul appareil de reproduction musicale

Souvent écouté en salon, j’ai toujours admiré le son Naim Audio dans le sens où la marque cherche toujours à aller plus loin, quitte à toujours remettre en question l’excellence de leurs produits. En effet, Naim, c’est un parti-pris, un son typiquement « anglais » comme on le dit souvent; un peu chaud mais particulièrement musical. Sans y laisser la moitié du signal sonore comme beaucoup pourrait le caricaturer, le médium signé Naim Audio est unique, sans masquer le reste du spectre audible ni ce que la musique a de plus authentique à nous offrir. Parti à Bruxelles pour écouter les exceptionnelles électroniques Charlin, New Music présentait la nouvelle gamme de Naim Audio baptisée Unity dans un coin parfaitement préparé de leur boutique. J’en ai donc profité pour me laisser tenter par une écoute attentive…

Naim UnitiAventure passionnante de l’audio et de la reproduction sonore, c’est en 1969 que Julian Vereker, pilote automobile de son état, décide de lancer ce qui deviendra Naim Audio avec le succès qu’on lui connait aujourd’hui. Partie de presque rien et de ses connaissances d’autodidacte, Julian Vereker était loin, à l’époque, de se douter qu’il allait fonder une véritable icône de la haute fidélité en 1973, une marque qui comptera parmi les meilleurs représentants de la reproduction musicale à ce jour. Actuellement, Naim Audio nous propose plusieurs gammes d’amplificateurs, d’enceintes et de lecteurs de CD dont la qualité musicale est reconnue dans le monde entier. Et puisque le numérique évolue rapidement vers la musique dématérialisée et le streaming, la gamme Uniti sera donc officiellement lancée en mai 2017 pour l’Europe.

Naim Uniti, lecteur de CD, disque dur, streaming et amplification, le tout-en-un du numérique…

Uniti est une gamme d’appareils haute fidélité élaborée par Naim. Il s’agit d’une plateforme de streaming tout-en-un, porté à la pointe de la technologie. Technologie numérique focalisée sur la reproduction d’une musique parfaitement fluide en respectant un esprit analogique authentique, Uniti vous permet de ripper, de lire ou d’enregistrer votre collection complète d’albums. Uniti vous permet de contrôler toutes vos œuvres musicales au même endroit tout en profitant d’une reproduction sonore riche et profonde.

Naim UnitiLa gamme Uniti est composée de 3 lecteurs tout-en-un; un lecteur audiophile Uniti Nova, un lecteur CD Uniti Star multifonctions ainsi que le lecteur compact Uniti Atom. Le serveur musical Uniti Core complète la gamme. Il vous suffit simplement d’y ajouter votre paire d’enceintes préférée pour profiter de toute la richesse musicale offert par Naim Audio, dans n’importe quelle pièce de votre habitation. L’ensemble des fonctions CD et streaming sont disponibles avec la gamme Naim Uniti: Google Cast, AirPlay, Tidal, Spotify Connect, Bluetooth, radios numériques, rippage et stockage de CD, streaming multi-room… Uniti intègre naturellement la Wifi en 2,5 et 5 Ghz ainsi qu’une amplification en classe A/B dérivée de l’intégré NAIT de Naim. Il ne vous suffira plus qu’à y insérer votre disque dur, à partir de un Terabyte de données audio.

L’esthétique Naim donne envie de vivre avec la musique sans la quitter d’une semelle…

A l’écoute, on reconnait immédiatement le son Naim Audio, fait d’une homogénéité et d’un médium chaleureux assez caractéristique et particulièrement plaisant. La scène sonore est ouvert et profonde; la musique respire de manière très agréable. Le son Naim, loin d’être le plus neutre de la haute fidélité a surtout pour lui de proposer une esthétique sonore particulièrement riche, sans être fatigante, un parti-pris que l’on aime ou pas. Sans traquer le moindre détail, le son Naim vous enveloppe et vous fait découvrir la musique avec toutes ses couleurs, ses contrastes et sa richesse musicale. Naim Audio, c’est un univers de plaisir acoustique qui vous donne envie de ne jamais faire cesser la musique. Appareils discrets, dotés d’une belle esthétique, bien conçus et intuitifs au fonctionnement, la gamme Uniti répondra aux adeptes du tout-en-un musical qui s’attardent plus au plaisir de la musique qu’à « écouter » leur matériel ou à chercher les plus infimes détails au sein d’une musique creuse et décharnée.

Merci à nouveau à New Music de Bruxelles pour ces très bons moments d’écoute et de plaisir musical avec Naim Audio et les sensationnelles électroniques Charlin d’Olivier Robert…

Eric Mallet