Accueil > Câbles haut parleurs, Tests de câbles et produits haute fidélité > Harmonic Technology Pro 11, un câble dynamique, en matière et en muscles
18 Jan

Harmonic Technology Pro 11, un câble dynamique, en matière et en muscles

Deux paires de câbles d’enceintes Harmonic Technology Pro 11 avaient tendance à se reposer depuis trop longtemps sur une étagère. Je me suis donc finalement décidé à écouter ce que cela donne sur mon système du moment, avec un petit amplificateur Marantz bien musical et dynamique, un simple PM 6004, scrupuleusement relié à mon lecteur EERA DL1. La modulation associée est un Siltech 770 qui me donne entière satisfaction lorsqu’il est raccordé à mes câbles d’enceintes préférées, c’est à dire des Superconductor + de JPS Labs. Voyons ce qu’il me donne avec les Pro 11, je changerai ensuite pour un Pro Silway II de la même marque puis le Pro Sylway Mk III, histoire d’avoir une idée globale de la sonorité d’Harmonic Technology.

Un son physiologique, nerveux et détaillé

Harmonic Technology Pro 11Death & Legacy de Serenity est placé dans la platine,  j’envoie. Tout de suite, ça me change du genre d’écoute auquel je me suis habité. Si les Pro 11 ne jouent pas dans la même gamme que mes JPS Labs, l’écoute est totalement différente et moins homogène, avec un caractère physiologique très affirmé. Le suivi rythmique a changé lui aussi. La différence est tellement étonnante que j’ai l’impression d’avoir changé de système. Les basses descendent de manière plus profonde, elles marquent le rythme avec une nervosité inhabituelle pour mes oreilles. Très physiologique, les basses comme les aigus sortent très nettement mais sans lourdeur dans le bas du spectre ni agressivité dans l’aigu; bon point pour les Pro 11. C’est musical et très dynamique mais je n’ai plus le côté très articulé et séduisant des voix féminines que j’avais avec mes Superconductor +. Peu importe, l’écoute est tellement différente que j’apprécie quand même Vanessa Carlton – album Harmonium – à sa juste valeur. Par rapport à mes JPS Labs, je perçois plus de détails dans le grave, c’est plus neutre et un peu moins riche en texture dans la partie médium du spectre mais ça reste très musical et particulièrement agréable à écouter. J’imaginerais bien ces câbles avec un amplificateur Rega Brio ou Elicit, un peu moins avec un NAD, ou peut-être un bon Moon de la dernière série Neo de Simaudio, pourquoi pas ?

Une image stéréophonique bien centrée entre les enceintes

Harmonic Technology Pro 11 OCCQuand à l’image stéréophonique, mes Superconductor + se montrent supérieurs en termes de profondeur et de placement des instruments dans l’espace. Les timbres sont plus justes également mais peut-être aussi plus charmeurs à l’oreille, Harmonic Technology est plus neutre dans l’ensemble. Mais ce qui ressort surtout de cette écoute, c’est la nervosité parfaitement distribuée sur l’ensemble du spectre par les Harmonic Technology Pro 11. C’est vif, bien emmené par des basses nerveuses, avec de une matière sonore parfaitement distribuée. On se surprend facilement à marquer le rythme et à se plonger dans la musique sans retenue. L’image stéréophonique se fait plus globale, sans le détachement et l’étendue donnée par les JPS Labs; c’est un parti-pris d’écoute qui plaira à certains, un peu moins pour ma part.

Plus détaillé dans le bas-médium et le bas du spectre que mes Superconductor +, ce genre d’écoute plaira certainement aux possesseurs d’enceintes de bibliothèque qui demandent à bien descendre dans les basses fréquences et qui restent douces dans l’aigu. Pour les enceintes colonnes, le Pro Silway mkIII en modulation sera plus indiqué comme j’en parle plus bas. Cela étant, je passe pour l’instant sur les Pro Silway II pour une écoute 100% Harmonic Technology… Pour le test, je resterai avec Vanessa Carlton et je retrouverai Serenity pour terminer.

Une écoute 100% Harmonic Technology Pro 11 et Pro Silway II

Harmonic Technology Pro 11 OCCFranchement, je ne m’y attendais pas mais je suis ravi du résultat. Autant l’association Siltech 770 et modulation avec JPS Labs Superconductor est imbattable en termes d’image stéréo et de respect des timbres, autant cette association de câbles Harmonic Technology est d’une musicalité difficile à mettre en défaut. Le côté assez global de l’écoute a disparu pour laisser place à une plus grande ouverture en profondeur et en largeur mais ce qui étonne le plus concerne le gain en médium avec une souplesse toute nouvelle, une belle articulation de la voix de Vanessa, plus d’inflexions, de détails et d’émotions… En gros, plus de musique, avec une écoute tempérée, à mon goût plus musicale et moins physiologique. Les amateurs de jazz ou de classique pourraient apprécier ce genre d’écoute très équilibrée.

Sur l’album Death & Legacy de Serenity, l’image stéréo se place un peu plus en arrière par rapport à mes câbles de référence, les basses fréquences n’ont rien perdu de leur nervosité et s’affirment puissamment sur les coups de double grosse caisse, sans rien masquer des rythmiques guitares parfaitement appuyées. Petit défaut pour mes oreilles qui aiment la clarté et l’articulation, le bas médium est pour moi un peu trop présent et vient masquer très légèrement les voix. Pour ma part, je n’associerais pas ces câbles avec des enceintes un peu sombres à l’écoute mais cela reste, dans l’ensemble un détail, j’ai déjà entendu bien pire (et avec l’envie de balancer les câbles à la benne).

Harmonic Technology Pro Sylway IIUne fois le Pro Silway II remplacé par le même câble en version Mk III, on y gagne encore en musicalité. Le rythme devient plus juste, on est très proche de la réalité d’enregistrement avec un côté très Live particulièrement présent. Les voix sont toujours aussi bien articulées avec une neutralité impossible à prendre en défaut. Toujours aussi nerveux, la spontanéité monte encore d’un cran. C’est vif, ça démarre et s’arrête au quart de tour. Un très bon point à signaler, le médium se fait plus clair, sans le petit défaut de masque que j’avais pu noter sur la version II des Pro Silway. Dans ce cas, les mk III se plairont avec de belles enceintes colonnes qui donnent déjà un grave profond mais qui manquerait de tension et d’impact, idéal pour les enceintes trop lourdes dans le bas du spectre et qui demandent à être intelligemment secouées pour donner le meilleur d’elles-même.

Finalement, c’est un test et une écoute particulièrement révélateurs qui se sont imposés, avec beaucoup de plaisir musical également. La gamme Harmonic Technology se révèle cohérente et particulièrement musicale.

@ bientôt pour de nouveaux articles audiophiles,

Eric Mallet

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks

%d blogueurs aiment cette page :